Les campagnes d’autrefois

Albert Babeau

Cet ouvrage, rédigé à la fin du XIXe siècle nous permet de découvrir l’intimité, la vie privée, si mal connue, si mal étudiée, des paysans à l’aube de la Révolution. Entrez dans le village, pénétrez dans la maison du laboureur, « propriétaire, métayer, fermier qui gagne sa vie à la sueur de son front et qui, sans jouir du superflu, possède le strict nécessaire. » Le sol, n’est ni carrelé ni plancheté, les bestiaux logent avec la famille, la couverture en est de paille. Le mobilier se compose du lit tout d’abord, « le meuble le plus coûteux de la maison ». Après le lit, le coffre, ou, chez les plus aisés, l’armoire à quatre battants, et dans l’armoire ou le coffre, le linge… Entrez, venez découvrir vos ancêtres, leur alimentation, leurs vêtements, leur vie de paysans.

L’auteur :

Albert Babeau est né à Cambrai en 1835. Il est mort en 1914. Il était un historien, spécialiste de la société sous l’Ancien Régime. Il fut l’un des premières à s’intéresser à l’histoire sociale et à l’histoire des classes. Il a laissé des études sur le mode rural, les artisans, les domestiques ou sur la bourgeoisie.

17 mm  x 23 mm – 160 pages – 20 euros

En vente en librairie et sur www.bouquine.org

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone